Home
Patek Philippe

5102 Celestial

Bracelet strap
Crocodile
Dial finish
Sapphire
Water resistance
30 m
Size
ø 43.1 mm
Thickness
9.78 mm
Movement
Self-winding mechanical
Power reserve: 48 h, 21600 variations / hours
Poinçon de Genève
Functions
Hours, Minutes, Moon phases
Carte du ciel, heure de passage de l'étoile Sirius au méridien, heure de passage de la lune au méridien, mouvement angulaire de la lune
Reference
5102
Collection
-
Price incl. VAT
180'000 CHF
Description

Le ciel au poignet

La montre-bracelet Ciel Lune, Réf. 5102, affiche sur son cadran une représentation fidèle et animée de la voûte céleste au-dessus de Genève. Elle constitue un nouveau fleuron dans la grande tradition des montres astronomiques Patek Philippe. Le 5 octobre 2000, la manufacture genevoise dévoilait le «Star Caliber 2000», l'une des montres de poche les plus compliquées de tous les temps. Parmi ses innovations majeures figurait un mécanisme breveté permettant d'admirer pour la première fois la configuration exacte du ciel nocturne, avec le mouvement apparent des étoiles, la position de la lune et ses aspects variables au cours du cycle lunaire. Six mois plus tard, Patek Philippe lançait une autre Grande Complication, cette fois-ci au format montre-bracelet: le «Sky Moon Tourbillon». Sur ce garde-temps d'exception, le module astronomique a été miniaturisé et la représentation du ciel nocturne se trouve au verso du boîtier. Sur la nouvelle Réf. 5102, le spectacle du ciel occupe la place d'honneur, au recto, et l'affichage Ciel Lune s'allie à un mouvement mécanique à remontage automatique.

Mécanique céleste

La Réf. 5102 Ciel Lune de Patek Philippe possède plusieurs fonctions très inhabituelles sur une montre-bracelet. Son cadran reproduit la rotation, dans le sens anti-horaire, de la voûte céleste de l'hémisphère nord, montrant le mouvement angulaire des étoiles et de la lune et déterminant ainsi l'heure de passage de l'étoile Sirius et de l'astre nocturne au méridien, ainsi que les phases de croissance et décroissance de la lune. Deux aiguilles blanches de type «feuille» ajourées, au centre du cadran, affichent l'heure et les minutes légales (temps solaire moyen) sur une échelle graduée en chiffres romains métallisés de I à XII.
Pour reproduire le spectacle fascinant de la voûte céleste en mouvement, Patek Philippe a imaginé un système de disques saphir superposés tournant à des vitesses différentes et créant un magnifique effet de profondeur. Le fond du ciel est représenté par un disque en verre saphir bleu intégré à une roue dotée de 279 dents qui indique le mouvement angulaire de la lune. Cette même roue entraîne un rouage planétaire qui représente les phases de lune à travers un guichet rond. Le troisième disque, au-dessus, intégré à une roue dotée de 356 dents, est en verre saphir transparent; il comporte la carte des étoiles, sur sa face supérieure et sur sa face inférieure, en arrière-fond, la Voie lactée. Ces trois disques en verre saphir sont protégés par la glace saphir de la montre, sous laquelle une ellipse d'or délimite la portion de ciel visible au-dessus de Genève. Ce mécanisme ingénieux a valu à Patek Philippe le brevet suisse CH 688 171 B5.

Une précision sidérante

Avec ce mécanisme inédit, la manufacture Patek Philippe a atteint un degré de précision incroyable dans la représentation astronomique de la voûte céleste. Un jour lunaire est l'intervalle de temps qui sépare deux passages consécutifs de la lune au méridien d'un lieu déterminé, soit en moyenne 24 heures, 50 minutes et 28,328 secondes. Une lunaison (le temps écoulé entre deux pleines lunes) dure en moyenne 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2,82 secondes. Un jour sidéral est l'intervalle de temps qui s'écoule entre deux passages consécutifs d'une étoile (par exemple Sirius) au méridien d'un lieu déterminé, soit en moyenne 23 heures, 56 minutes et 4,09892 secondes.
Ces déviations par rapport au temps solaire moyen exigent des rapports de transmission spécifiques dans le train de rouage chargé de transmettre l'énergie du barillet du mouvement aux diverses fonctions astronomiques affichées sur le cadran. Certains de ces rapports favorisent la précision des phases de lune au détriment de celle du jour sidéral, d'autres la précision du jour sidéral au détriment de celle du mouvement angulaire de la lune, etc. Il a fallu calculer plus de 25'000 milliards (25'000'000'000'000) de possibilités de variations des rapports de transmission dans les trains de rouage. De cette multitude de combinaisons, Patek Philippe a extrait la variation optimale permettant d'obtenir la plus faible déviation possible pour l'ensemble des fonctions. Le résultat de ce calcul a dépassé toutes les attentes:

• Pour le jour lunaire, l'erreur est de 0,05 seconde par jour, soit 18,385 secondes par an ou 30 minutes et 38,5 secondes par siècle.
• Pour le jour sidéral, l'erreur est de 0,088 seconde par jour sidéral, soit 32,139 secondes par an
ou 53 minutes et 33,9 secondes par siècle.
• Pour la phase de lune, l'erreur est de 6,51 secondes par lunaison.

Au firmament de l'horlogerie mécanique

Véritable prodige de micromécanique horlogère, le mouvement à remontage automatique et le mécanisme additionnel Ciel Lune comprennent 301 composants individuels minutieusement terminés à la main. Toutes les arêtes des pièces en acier sont anglées et polies; chaque dent de rouage a été polie individuellement à la main au moyen d'une meule en bois dur. Ce souci de perfection n'est pas une fin en soi; le polissage réduit les frottements aux points de contact de la dent et contribue de ce fait à la précision et à la longévité des montres Patek Philippe. La platine est décorée sur les deux faces d'un motif appelé «perlage», les ponts sont ornés de «Côtes de Genève». Ces procédures très délicates ainsi que les très nombreux contrôles en cours de fabrication des composants expliquent qu'il faille plusieurs mois pour achever un seul mouvement. Résultat: un chef-d'oeuvre de bienfacture horlogère, honoré du prestigieux Poinçon de Genève, la plus haute distinction officielle décernée aux mouvements mécaniques de qualité supérieure.
Pour le remontage automatique, Patek Philippe a choisi une solution ingénieuse et élégante, avec le minirotor excentré. La masse oscillante est en or 22 carats, un métal choisi en raison de sa masse spécifique élevée. Malgré ses dimensions réduites, le minirotor peut ainsi réagir au moindre mouvement du poignet et garantir un remontage optimal du ressort. Cette astuce a permis de limiter la hauteur du mouvement à 6,26 millimètres, malgré toute sa complexité, et de conserver un boîtier étonnamment plat.

Un boîtier de grand style

Le boîtier en or gris 18 carats offre une protection efficace au précieux mouvement Ciel Lune. Malgré ses dimensions imposantes (43,1 mm de diamètre pour 9,78 mm de hauteur), il constitue également un écrin d'une rare élégance. La carrure est ornée de demi-croix de Calatrava. La couronne à 2 heures est destinée au remontage du mouvement et à la mise à l'heure des aiguilles marquant l'heure légale (temps solaire moyen). La couronne à 4 heures sert à corriger, dans un sens, la carte du ciel et dans l'autre, la position angulaire de la lune ainsi que ses phases. Le fond transparent en verre saphir permet d'admirer le verso finement décoré du mouvement. La Réf. 5102 se porte sur un bracelet en crocodile cousu main avec boucle en or gris 18 carats assortie au boîtier.

Le ciel peut attendre

La Réf. 5102 Ciel Lune est un garde-temps poétique et fascinant qui vient compléter en beauté la collection de montres-bracelets compliquées de la manufacture Patek Philippe. Elle séduira les passionnés de mécanisme céleste et de mécanique horlogère. Bien que ne faisant pas partie d'une série limitée, sa production annuelle sera limitée à quelques exemplaires en raison du temps nécessaire à sa fabrication, à son assemblage et à son réglage. Ses heureux propriétaires goûteront donc au privilège de posséder une montre très rare et exclusive, un garde-temps dont la valeur intrinsèque et la plus-value au cours des ans est à peine chiffrable. Le prix de la Réf. 5102 Ciel Lune, dans les Salons Patek Philippe à Genève, sera de 180'000.- francs suisses.

Caractéristiques techniques

Référence 5102 Ciel Lune de Patek Philippe

Mouvement

Calibre 240 CL LU (240/165)
Mouvement mécanique à remontage automatique

Diamètre total

38 mm

Hauteur

6,26 mm

Nombre de composants

301

Nombre de rubis

45

Réserve de marche

48 heures environ

Masse oscillante

Minirotor en or 22 carats, remontage unidirectionnel

Balancier

Gyromax

Fréquence

21'600 alternances par heure (3 Hz)

Spiral

Breguet

Piton

Mobile

Signe distinctif

Poinçon de Genève

Affichage

Heures et minutes légales (temps solaire moyen), carte du ciel, heure de passage de l'étoile Sirius au méridien, heure de passage de la lune au méridien, mouvement angulaire de la lune et phases de lune

Habillage

Boîtier

Or gris 18 carats avec carrure décorée de demi-croix Calatrava
Glace en verre saphir avec indication des heures avec chiffres romains métallisés de I à XII et ellipse métallisée délimitant la part du ciel visible depuis Genève
Fond en verre saphir
Etanche à 30 mètres

Dimensions

Diamètre: 43,1 mm
Hauteur: 9,78 mm

Couronnes

• A 2 heure : remontage du mouvement et mise à l'heure des aiguilles
indiquant l'heure légale
•A 4 heure : correction de la carte du ciel, de la position angulaire de la
lune et des phases de lune

Cadran

Trois disques en verre saphir métallisés
Glace en verre saphir avec indication des heures avec chiffres romains métallisés de I à XII et ellipse métallisée délimitant la part du ciel visible depuis Genève

Aiguilles

Heures et minutes: aiguilles de type «feuille» ajourées en or laqué blanc

Bracelet

Crocodile cousu main
Boucle de 18 mm en or gris 18 carats