Accueil
Greubel Forsey

GMT

Boîtier
Or rouge
Bracelet
Cuir
Boucle
Boucle déployante
Etanchéité
30 m
Taille
ø 43.5 mm
Epaisseur
16.14 mm
Mouvement
Mécanique à remontage manuel
Réserve de marche: 72 h, 21600 alternances / heures
Fonctions
Heures du monde, Heures, Minutes, Réserve de marche, Secondes, Deuxième fuseau horaire, Tourbillon
Référence
9100 1776
Année
2012
Collection
Asymétrique
Prix HT
525'000 CHF
Description

Affichages et/ou fonctions:

 

Heure et minutes
Petite seconde
Indication réserve de marche (72hrs)
Tourbillon 24 secondes
Affichage GMT
Rotation terre
Affichage heures universelles terrestre (24hrs)
Affichage jour/nuit
Affichage heures universelles sur 24 fuseaux (côté fond)
Affichage des villes appliquant l'heure d'été (côté fond)
Affichage de l'heure d'été (côté fond)
Fuseaux fractionnels (1/4 d’heure ou demi-heure)
Affichage de trois fuseaux différents (Terre/disque 24 fuseaux) (1er) – Aiguille GMT (2ème) – Heure locale (3ème)
Fenêtre latérale sur l’équateur et une partie du pôle sud

 

Le garde-temps GMT de Greubel Forsey se pare d’or rouge 5N

 

Lorsqu’à l’automne 2011 Robert Greubel et Stephen Forsey ont présenté leur nouveau garde-temps GMT, la surprise était de taille. Ils proposaient alors un affichage intuitif et une perception nouvelle des heures universelles terrestres dans une architecture tridimensionnelle innovante.

 

Avant même sa présentation au grand public, les Inventeurs horlogers visualisaient déjà son évolution. Fidèles à leur philosophie et à leur démarche habituelle d’excellence, ils nous révèlent en ce début d’année 2013, un GMT logé dans un boîtier en or rouge 5N. Par choix esthétique et pour une parfaite harmonisation, la métamorphose se poursuit avec la mue des platines et des ponts qui, ayant subit un traitement galvanique, s’habillent de couleur anthracite, couleur déjà présente sur le cadran principal des heures et des minutes. Le grenage Greubel Forsey de la platine et des ponts détache à merveille les multiples niveaux de l’architecture de ce garde-temps.

 

Le mouvement quant à lui reste inchangé : le spectaculaire globe terrestre occupe la proéminence à 8 heures, le Tourbillon 24 Secondes demeure à 5 heures, dans une deuxième excroissance. Il en va de même pour l’indicateur du second fuseau horaire à 11 heures, la petite seconde à 2 heures et la réserve de marche à 3 heures.

 

Le globe terrestre, petite merveille à la fois technique et poétique, effectue une rotation complète en 24 heures, dans le sens contraire des aiguilles d’une montre, soit le sens naturel de la rotation terrestre. Par sa modélisation de l’hémisphère nord ainsi que d’une partie de l’hémisphère sud visible depuis la fenêtre latérale, un seul regard suffi à une estimation de l’heure ainsi qu’au positionnement diurne et nocturne des continents en temps réel. Seul l’Antarctique échappe à l’observateur. Afin de garantir une vision idéale du globe, son axe de rotation ne pouvait être fixé aux deux extrémités, d’où le choix d’un pivotement volant fondé sur un mécanisme logé uniquement au pôle sud.

 

Le calibre GMT, construit spécifiquement pour ce garde-temps, est doté de la cage tourbillon 24 secondes incliné à 25°, un des brevets majeurs de l’Atelier Greubel Forsey. Outre ces vertus chronométriques et sa fiabilité, il a été retenu pour ses dimensions réduites.

 

Un des défis des Inventeurs Horlogers fut de fournir des indications claires et utiles, sans surcharge et de simplifier aussi l’utilisation du garde-temps. On retrouve ainsi au dos de celui-ci, l’heure universelle des 24 fuseaux horaires où un disque rotatif propose 24 villes signifiant les heures du monde. Une lecture des heures d’été est possible sur l’affichage intérieur et les villes appliquant l’heure d’été sont indiquées dans une cartouche claire.

 

Comme à l’accoutumée, Greubel Forsey a poussé jusque dans les moindres détails le soin apporté à la décoration des composants. Les finitions exécutées à la main utilisent toutes les techniques traditionnelles : grenage, anglage, en passant par les nuances du polissage, du rodage, des traits tirés au poli bloqué noir. Une belle démonstration de savoir-faire mis au service de la bien facture.

 

Ultime clin d’oeil d’un garde-temps conjuguant admirablement la technique et l’esthétique, de manière expressive et retenue, un Soleil à l’apogée des heures du monde illumine le fond du boîtier, laissant le premier rôle et le devant de la scène à la Terre.

 

Spécifications techniques

 

Le mouvement comporte 436 composants, dont 87 pour la cage de tourbillon qui pèse 0,36 gramme. Il est animé par deux barillets coaxiaux en série lui conférant une autonomie de 72 heures chronométriques. Son balancier à inertie variable, doté d’un spiral à courbe terminale Phillips, bat à 21'600 alternances/heure.

 

Platines et ponts sont décorés à la main, grenés, perlés, flancs étirés, anglés. Les cadrans sont en or et l’ensemble prend place dans un boîtier en or rouge 5N de 43,50mm de diamètre pour une hauteur de 16,14mm. Glace saphir bombée pour le cadran, le fond et la fenêtre latérale. Bracelet alligator noir cousu main avec boucle déployante en or rouge 5N.

 

Architecture et esthétique

 

Comme pour tous les garde-temps GreubelForsey, le degré de finition manuelle et la décoration de la GMT or rouge 5N sont inégalés. Cette finition va bien au-delà d’un traitement de surface. Les composants sont dessinés et fabriqués suivant des formes et des silhouettes qui soulignent leur beauté à travers une myriade de détails à découvrir et à apprécier. L’acier poli miroir sur les surfaces plates et incurvées ainsi que les anglages - nombre d’entre eux avec des angles rentrants que les machines ne parviennent pas à façonner aussi bien que des mains hautement expérimentées - apportent une vivacité incomparable. Des pierres disposées dans des chatons or ainsi que des vis polies miroir et anglées font preuve de l’extrême qualité qui imprègne chaque élément de ce garde-temps d’exception.

 

Tourbillon 24 Secondes

 

La troisième invention, le Tourbillon 24 Secondes joue sur une vitesse de rotation rapide associée à l’inclinaison pour résoudre le problème des positions critiques de l’oscillateur dues à l’attraction terrestre. L’inclinaison de 25° et la révolution rapide de la cage de tourbillon améliorent de manière significative, et plus particulièrement dans les positions stabilisées, les performances chronométriques d’un système qui ne comprend qu’un seul tourbillon. En conséquence, il nous a fallu développer un engrenage incliné et une cage de tourbillon ultra légère afin de résoudre les fortes contraintes mécaniques imposées par ce système.