Accueil
Bovet 1822

Récital 26 Brainstorm Chapter 2

Forme du boîtier
Boitier écritoire
Boîtier
Boîtier écritoire saphir
Bracelet
Cuir
Boucle
Boucle ardillon
Cadran
Quartz Bleu
Etanchéité
30 m
Taille
ø 47.80 mm
Epaisseur
15.5 mm
Mouvement
Mécanique à remontage manuel
Réserve de marche: 120 h, 21600 alternances / heures
Fonctions
Heures, Minutes, Secondes, Phases de lune, Réserve de marche
Référence
R26C2-001
Lancement
06.2020
Collection
Récital / Série limitée à 10 exemplaires
Prix TTC
355'000 CHF
Description

Récital 26 Brainstorm® Chapter  Two

Tourbillon volant double face, heure universelle avec second fuseau horaire indexable, phase de lune, 5 jours de réserve de marche

Haute-Horlogerie Artisanale Exclusive

La Maison BOVET donne aux arts décoratifs, à la chronométrie, à l’ingéniosité mécanique et à l’innovation leurs plus grandes lettres de noblesse depuis 1822.  L’abnégation et la passion des artisans, le respect de la tradition et le soin porté au plus infime des détails sont les garants d’une haute horlogerie d’exception inégalée.

Afin d’accroître encore ce niveau d’exception, M. Pascal Raffy, propriétaire de BOVET 1822, a choisi de limiter la quantité de garde-temps manufacturés, annuellement, à 800 unités seulement. Il redéfinit ainsi le luxe véritable en manufacturant la totalité de ses composants dans les ateliers helvètes de la Maison, selon des procédés artisanaux et en y ajoutant la notion d’exclusivité à l’expérience offerte aux collectionneurs.

Incarnant parfaitement les fruits de cette décision, le Brainstorm Récital 26 Chapter two a occupé le bureau technique et les horlogers prototypistes de la Maison ces quatre dernières années. Relayés par les artisans de la Maison BOVET, ils ont, ensemble fait preuve d’un véritable trait de génie en parvenant à intégrer une telle densité de technicité, d’arts horlogers et d’innovation dans ce véritable joyau de haute horlogerie artisanale.

Architecture innovante unique

Le Brainstorm Chapter Two est le second garde-temps des collections BOVET à être habillé d’un boîtier en saphir. Il s’agit de l’emblématique boîtier écritoire au profil asymétrique imaginé par M. Pascal Raffy, en 2016. L’inclinaison de sa lunette permet d’explorer des mécanismes d’affichages inédits garants d’une lisibilité intuitive et accrue. Rouleaux concentriques, dômes rotatifs et aiguilles tridimensionnelles ont ainsi été utilisés dans la collection, pour exprimer le temps de façon inédite. Le design protégé du boîtier écritoire ouvre de nouveaux horizons quant à l’architecture même des mouvements, par une optimisation de la volumétrie qui accroît simultanément les fonctionnalités offertes, la chronométrie, la fiabilité et la lisibilité.

Le regard du collectionneur y découvre la complexité de la précieuse mécanique horlogère sous un angle nouveau où les arts décoratifs illuminent la troisième dimension dans une vision jusqu’alors inexplorée.

Soucieux de proposer des fonctionnalités utiles dans une cohérence absolue, M. Pascal Raffy et le département développement de la Maison BOVET ont imaginé un mouvement qui justifie l’usage du boîtier écritoire, en saphir. Retenu pour sa transparence cristalline, le saphir est, en outre, le deuxième matériau le plus dur, connu, après le diamant et, particularité méconnue, est plus léger que le titane ! Ce choix inédit a d’emblée révélé l’un des défis majeurs qu’allaient avoir à relever les techniciens de la Maison BOVET 1822. Si les boîtiers en saphir sont connus depuis près de quarante ans, leurs dessins sont restés jusqu’alors relativement simples en raison des contraintes d’usinage et de polissage dues à la dureté du matériau. Le profil asymétrique de la carrure, de la lunette et de la glace du boîtier écritoire ont confronté, ingénieurs et techniciens, à des difficultés jusqu’alors invaincues.

A terme, carrure et glace ne forment qu’un seul élément de 47.80mm de diamètre qui respecte, scrupuleusement, le dessin originel des boîtiers de la collection. Le fond se constitue d’une lunette et des quatre cornes usinées en titane gr. 5. Bien entendu, ce fond porte une glace de saphir qui s’ouvre généreusement sur le mouvement qui a beaucoup de secrets à dévoiler. Afin d’optimiser transparence et ergonomie, les horlogers de BOVET 1822 ont décidé de fixer le mouvement au fond plutôt qu’à l’intérieur de la carrure, comme cela est usuellement le cas. Un choix qu’ils avaient déjà expérimenté avec succès dans la construction du non moins lumineux Tourbillon Ottantasei, en 2016 et du Brainstorm Chapter One, en 2019. Depuis, ce dernier a d’ailleurs été récompensé par de nombreuses distinctions saluant son design et la technicité maîtrisée et innovante de son boîtier.

Engineering Brilliance

Le calibre entièrement développé pour ce Brainstorm Chapter Two est, intégralement, manufacturé dans les ateliers de BOVET 1822 et est le fruit d’une conception nouvelle.

Une maîtrise absolue de l’énergie permet de garantir une autonomie supérieure à cinq jours de réserve de marche.

Ce dernier entretient les oscillations de l’organe régulateur à une fréquence qui a été augmentée à 21'600 A/h pour une chronométrie d’exception agrémentée du tourbillon volant double face breveté. 

Les informations dispensées par ce calibre inédit s’affichent avec cohérence dans le volume du boîtier. Un cadran-dôme proposé, à choix, en quartz translucide bleu ou vert ou en verre aventuriné bleu, affiche les heures et les minutes de l’heure locale, dans la partie supérieure du boîtier. Les secondes se lisent par un index fixé sur le tourbillon, lui-même, placé à 6H qui effectue une révolution complète, en 60 secondes. Enfin, deux dômes rotatifs placés, respectivement, à 3H et 9H complètent harmonieusement la quadrature.

Celui, situé à 3H, affiche un second fuseau horaire, selon une construction, spécifiquement, développée pour ce garde-temps et faisant l’objet d’un brevet. Le nom de 24 villes représentant les 24 fuseaux horaires est imprimé sur la partie rotative du dôme qui effectue un tour complet, en parcourant la graduation de 24 heures de la bague de base. Une aiguille, tridimensionnelle en V, permet au collectionneur de sélectionner le fuseau horaire qu’il souhaite afficher. Cette combinaison astucieuse et innovante, conjuguée au dôme, permet d’obtenir une lisibilité optimale, malgré le diamètre réduit de l’ensemble de cet affichage.

Cet affichage inédit offre, en plus de la lecture d’un second fuseau horaire, la fonction d’heure universelle qui permet de connaitre simultanément l’heure de chacun des vingt-quatre fuseaux horaires. Une indication intuitive qui n’a jamais trouvé pareille justification qu’à l’heure de l’ultra-connectivité.

En parfaite symétrie l’indicateur de phase de lune est positionné à 9H et s’affiche également par un dôme rotatif. La surface du sol lunaire y est gravée à la main avant que de la matière luminescente n’y soit appliquée, également, à la main. Les deux fenêtres circulaires qui surplombent le dôme permettent d’y lire l’âge de la lune selon l’orientation spécifique de son croissant, si l’on se situe dans l’hémisphère nord ou l’hémisphère sud de la terre. Le mécanisme de précision qui entraine ce dôme lui confère une exactitude qui nécessite une correction de un jour tous les 127 ans !

Les dômes du second fuseau horaire et de la phase lune pivotent par le mécanisme, breveté, du système à guidance radiale. Trois galets, en rubis réglables par une vis micrométrique, sont disposés sur la circonférence de chaque dôme.

Ils en assurent le centrage et la rotation, en minimisant les frictions et en libérant le volume intérieur des globes. Ils accroissent, ainsi, singulièrement, la chronométrie et la réserve de marche du garde-temps.

Les cinq jours de l’autonomie phénoménale de cette combinaison de grandes complications s’affichent par un indicateur, subtilement, positionné sur la bande de carrure entre les deux attaches du bracelet. Une position qui donne tout son sens à l’usage du boîtier saphir. L’index de l’indicateur y parcourt, linéairement, la graduation gravée directement sur la tranche du mouvement !

L’Art de BOVET 1822

Qu’il s’agisse de design ou de technicité, le caractère, résolument, innovant et moderne du Brainstorm Chapter Two se prête, parfaitement, à une horlogerie artisanale respectant les traditions qui fait le succès de la Maison Bovet, depuis 1822.  La décoration, les finitions, la gravure, à la main, trouvent ici un support d’expression sublimé par l’aspect tridimensionnel du mouvement et de son boîtier. Qu’elles soient planes, inclinées, convexes ou verticales toutes les surfaces qui le permettent techniquement sont gravées, à la main, de l’emblématique motif « bris de verre ». Piliers polis, gemmes translucides et aciers délicatement satinés y contrastent avec une élégance éblouissante.  A l’arrière du garde-temps les ponts sont ajourés et gravés avec une délicatesse qui impose le respect. Le respect de la tradition séculaire de la plus noble expression d’une horlogerie d’art pérennisée par M. Pascal Raffy et les artisans de BOVET 1822.

Garantie d’excelllence

Un tel niveau d’excellence ne peut-être réalisé en nombre. Ainsi seuls 60 mouvements seront manufacturés au total pour ce Brainstorm Chapter Two. Ils seront répartis dans le boîtier saphir de 47.80 mm de diamètre, limité à 30 exemplaires, proposés, à choix, avec un cadran en quartz bleu, en quartz vert ou en verre aventuriné bleu, par éditions limitées respectives de 10 garde-temps. Comme à l’accoutumée, les collectionneurs qui le souhaitent pourront personnaliser leur garde-temps et acquérir ainsi une pièce unique. Quoi qu’il en soit aucune référence issue des 60 mouvements ne sera manufacturée à plus de 10 exemplaires.

Une exclusivité qui répond en toute cohérence à la définition du luxe véritable telle que la conçoivent M. Pascal Raffy et les artisans de BOVET 1822.