Accueil
IWC Schaffhausen

Grande Montre d'Aviateur Calendrier Perpétuel Top Gun Édition «Mojave Desert»

Boîtier
Céramique
Bracelet
Caoutchouc
Textile
Boucle
Boucle déployante
Cadran
Cadran brun foncé plus sobre
Etanchéité
60 m
Taille
ø 46.5 mm
Epaisseur
15.6 mm
Mouvement
Mécanique à remontage automatique
Réserve de marche: 168 h, 28800 alternances / heures
Fonctions
Heures, Minutes, Secondes, Date, Jour, Mois, Année, Phases de lune, Réserve de marche, Quantième perpétuel
Référence
IW503004
Lancement
04.2021
Collection
Pilot's Watches
Prix TTC
35'000 CHF
Description

L’histoire de la Grande Montre d'Aviateur Calendrier Perpétuel Top Gun Édition «Mojave Desert»

La Grande Montre d’Aviateur et le calendrier perpétuel étaient faits pour se rencontrer. Grâce à son grand cadran, elle permet d'accueillir quatre guichets et un affichage de l’année à quatre chiffres, pour un effet impressionnant. En un coup d'œil, on lit la date, le jour de la semaine, le mois et la phase de lune. Pour la première fois, IWC ajoute à sa Grande Montre d’Aviateur un calendrier perpétuel au cœur du boîtier en céramique couleur sable signature des éditions «Mojave Desert». Le cadran brun foncé plus sobre et le bracelet en caoutchouc incrusté de textile couleur sable sont parfaitement assortis au design militaire unique. Il est d’ailleurs inspiré des combinaisons des pilotes de l’US Navy et des paysages désertiques de China Lake, la plus grande piste d’atterrissage dans le désert de Mojave. Le calendrier perpétuel est programmé mécaniquement pour reconnaître automatiquement la longueur des différents mois et les années bissextiles. Il fonctionnera parfaitement sans nécessiter de réglage manuel jusqu’en 2100. Le module du calendrier est animé par une impulsion simple déclenchée pendant la nuit par le calibre de manufacture IWC 52615. Les deux barillets, dotés d’un système de remontage Pellaton dont les composants sont en céramique, peuvent emmagasiner une réserve de marche de sept jours.

Famille de calibres 52000

Le remontage hautement efficace est une évolution du calibre 50000 avec remontage Pellaton à cliquets bidirectionnel. Deux barillets assurent une réserve de marche impressionnante de sept jours. Les cliquets de remontage et la roue automatique sont en céramique noire et le logement de la masse oscillante en céramique blanche. L’utilisation de ce matériau haute technologie extrêmement dur rend le remontage automatique pratiquement inusable. Avec une fréquence de 28 800 alternances à l’heure, le balancier sans raquette et le spiral Breguet garantissent une précision maximale. Le design et la finition du mouvement ont fait l’objet de perfectionnements considérables. Les proportions de la masse oscillante et du médaillon en or « Probus Scafusia » enchâssé sont nettement plus fines.

Calendrier Perpétuel

Au début des années 80, l’horloger en chef d’IWC, Kurt Klaus, a entamé un voyage dans le monde de l'ingénierie avec pour but de traduire le calendrier grégorien et ses nombreuses irrégularités en un programme mécanique destiné à une montre-bracelet. Son ingénieux calendrier perpétuel a fait ses débuts dans la Da Vinci Perpetual Calendar de 1985. Il comprend environ 80 composants et affiche la date, le jour, le mois, l’année à quatre chiffres ainsi que les phases de lune. Le programme mécanique intelligent tient compte automatiquement de la durée variable des différents mois et ajoute même un jour fin février tous les quatre ans. L’affichage des phases de lune est si précis que son écart par rapport à la trajectoire lunaire réelle n’est que d’une journée tous les 577,5 ans. Tous ses cadrans sont parfaitement synchronisés et peuvent être ajustés simplement en tournant la couronne. Grâce à un curseur séculaire supplémentaire, certains modèles peuvent afficher la date jusqu’en 2499. Ce calendrier doit seulement être légèrement ajusté au début d'un siècle lorsque l’année n’est pas bissextile, ce qui est le cas pour les années 2100, 2200 et 2300. Certaines versions du calendrier possèdent un double affichage des phases de lune, indiquant à la fois les phases de lune de l’hémisphère nord et celles de l’hémisphère sud.

La collection montre d'aviateur

En 1936, IWC lance la première Montre Spéciale pour Aviateur, suivie quatre ans plus tard par la Grande Montre d’Aviateur, qui allait devenir l’incarnation par excellence de la montre d’observation. En 1948, la manufacture horlogère de Schaffhausen livre la Mark 11 à la Royal Air Force, qui l’utilise avec succès pendant près de quarante ans. Jusqu’à aujourd’hui, avec leur look rappelant les instruments de bord du cockpit, ces trois icônes horlogères font le style des montres d’aviateur classiques. Les Montres d’Aviateur d’IWC Schaffhausen sont proposées en cinq collections partielles. Les montres d’aviateur classiques sont reconnaissables aux cadrans noir et blanc et au repère triangulaire à 12 heures. Les montres Spitfire métalliques et brillantes rappellent le fuselage de l’avion légendaire. La collection TOP GUN séduit les amateurs d’horlogerie avec son cadran classique dans un boîtier en céramique noir ainsi qu’avec une couronne et des poussoirs en titane. Sans oublier les versions Miramar au design authentiquement militaire. Les éditions spéciales « Antoine de Saint Exupéry » et « Le Petit Prince » rendent hommage à l’œuvre et à la vie de l’écrivain et aviateur français.

À propos d’IWC Schaffhausen 

En 1868, l’horloger et entrepreneur américain Florentine Ariosto Jones quitte Boston pour s’établir en Suisse, à Schaffhausen, où il fonde l’International Watch Company; il est alors porté par un rêve visionnaire: allier les méthodes de production modernes américaines au savoir-faire des horlogers helvétiques pour concevoir les meilleures montres de poche de son époque. En concrétisant son rêve, il pose non seulement les fondations de l’approche caractéristique d’IWC en matière d’ingénierie mais devient également un précurseur dans la production centralisée et automatisée de montres mécaniques en Suisse. 

Au fil de son histoire de plus d’un siècle et demi, IWC Schaffhausen s’est forgé une réputation dans la création de complications fonctionnelles, notamment des chronographes et des calendriers considérés comme ingénieux, robustes et simples d’utilisation. Manufacture pionnière de l’utilisation du titane et de la céramique, IWC se spécialise aujourd’hui dans la conception de boîtiers de haute ingénierie recourant à des matériaux de pointe tels que l’aluminure de titane et le Ceratanium®. Mettant en exergue le principe du fonctionnalisme – « la forme suit la fonction », les créations intemporelles de l’horloger suisse se veulent l’incarnation des rêves et des ambitions de leur propriétaire pour les suivre durant toute leur vie.