Accueil
TAG Heuer

TAG Heuer Carrera Tourbillon Nanograph

Matière du boîtier
Titane
Bracelet
Cuir
Boucle
Boucle déployante
Finition du cadran
Squeletté
Etanchéité
100 m
Taille
ø 45 mm
Epaisseur
16.50 mm
Mouvement
Mécanique à remontage automatique
Réserve de marche: 65 h, 28800 alternances / heures
Fonctions
Heures, Minutes, Secondes, Tourbillon, Chronographe
Chronographe tourbillon certifié chronomètre avec spiral en carbone-composite Manufacture
Référence
CAR5A8K.FT6172
Année
2019
Collection
TAG Heuer Carrera / Série limitée à 500 exemplaires
Prix TTC
24'900 CHF
Description

Vidéo

TAG HEUER CARRERA, CALIBRE HEUER 02 TOURBILLON NANOGRAPH

EN BREF

Premier chronographe tourbillon certifié chronomètre intégrant le spiral en composite de carbone. Exclusivité TAG Heuer

Mouvement de manufacture Heuer 02-T, doté d’un régulateur à tourbillon certifié chronomètre ISO-3159

Design racé et contemporain reprenant le motif hexagonal de la structure des nanotubes de carbone

Première mondiale : un spiral réalisé en composite de carbone, produit à partir de réactions chimiques carbonées en phase gazeuse, qui remplace les versions connues du spiral métallique ou à base silicium. Sa mise au point a nécessité des années de travail, avec pour résultat l’amélioration des performances et de la précision des montres mécaniques.

Inventé, breveté et produit par une équipe constituée de mathématiciens, de physiciens et de chimistes, œuvrant au sein de l’Institut TAG Heuer situé à La Chaux-de-Fonds. Ce nouveau spiral trouve sa place au cœur du mouvement de manufacture Heuer 02-T, doté d’un régulateur à tourbillon certifié chronomètre ISO-3159. Ce développement illustre les capacités de TAG Heuer à intégrer ses qualités d’innovation, et de maîtrise de la conception des mouvements d’exception suivant les exigences des normes et des meilleurs standards.

ORIGINES

Pour la première fois dans l’histoire de l’horlogerie une manufacture a créé un nouveau matériau pour améliorer le principe du balancier-spiral de Huygens publié en 1675. L’Elinvar, alliage métallique inventé au début du XXème siècle par le prix Nobel de Physique suisse Charles-Edouard Guillaume, et ses variantes sont les plus largement utilisées dans les montres mécaniques.

Plus récemment, les techniques de gravure profonde et de compensation thermiques, connues depuis longtemps et empruntées aux électroniciens ont permis l’arrivée des spiraux à base de silicium.

Que ce soit la famille des Elinvar ou les différentes structures de silicium, ces matériaux ne sont pas à même de résoudre la totalité des problèmes liés aux conditions d’usage normal d’une montre mécanique. Le matériau inventé et breveté par TAG Heuer ouvre de nouvelles perspectives en termes de performances et de production industrielle.

SPIRAL EN COMPOSITE DE CARBONE

Connu comme étant un composant essentiel du cœur de la montre mécanique, le ressort spiral est la pièce la plus complexe à produire et à maitriser, car ses tolérances extrêmement précises, tant d’un point de vue dimensionnel que géométrique. Elles ont un effet direct et immédiat sur la chronométrie de la montre.

Non seulement ce spiral en composite de carbone, bouscule le savoir-faire horloger traditionnel, mais il améliore également les performances des pièces dotées de cette technologie, ainsi que leur assemblage et leur réglage.

AVANTAGES D’UN BALANCIER-SPIRAL AVEC SPIRAL EN COMPOSITE DE CARBONE

‒    Ce spiral ultraléger, extrêmement plat est quasiment insensible à la gravité ce qui est un avantage considérable dans les réglages des plat et pendu.

‒    Il possède un rapport résistance/densité particulièrement bien adapté pour résister aux chocs, notamment dans le cas des chocs répétés.

‒    La maîtrise par le calcul d’une géométrie non symétrique permet de définir des conditions de forme qui maintiennent dans le même plan les centres de masse et de rotation. Cela donne une signature dynamique unique montrant des oscillations parfaitement concentriques. L’isochronisme natif du spiral est déjà chronomètre avant montage et réglage.

‒    La virole (point d’attache central) fait partie du spiral, ce qui évite une opération d’assemblage dimensionnellement dispersive. Compte-tenu de la précision de fabrication, il est possible de personnaliser à loisir la virole.

‒    Le spiral en composite de carbone est non magnétique, et ceci indépendamment du champ induit. L’utilisateur n’a plus à se préoccuper de la démagnétisation de sa montre (cas extrêmement fréquent à notre époque moderne…).

‒    La compensation thermique du spiral est idéale grâce au choix spécifique du matériau pour le balancier, ici à base d’aluminium et non de comme toujours dans l’horlogerie. La combinaison spiral en composite de carbone + balancier en alliage métallique de différente nature, autorise un champ des possibles extrêmement vaste dans la définition géométrique des balanciers, notamment en tenant compte du frottement visqueux de l’air.

‒    Le montage est simplifié dans la mesure où aucune modification géométrique n’est requise (déformation de la courbe terminale, ou correction dans le plan). 100% de la production correspond aux exigences de la norme chronomètre ISO-3159. 

MOUVEMENT ET FONCTIONS

Le mouvement Heuer-02T Tourbillon est un mouvement chronographe Manufacture.

‒    Chronographe tourbillon chronomètre 4Hz. (28'800 alt./h) avec compteurs des heures et des minutes à 9 heures et 3 heures et affichage du comptage chronographe par grande aiguille centrale.

‒    Le tourbillon situé à 6 heures tourne à la vitesse de 1tr/mn éliminant le besoin d’une petite seconde.

‒    Spiral en composite de carbone produit par la manufacture en Suisse.

‒    Calibre manufacture Heuer 02-T automatique certifié chronomètre par le COSC, selon la norme ISO-3156

‒    Décoration avec motif hexagonal sur la platine de mouvement et la masse oscillante pour rappeler la structure atomique pariétale des nanotubes de carbone en forme d’hexagones. Roue à colonne et embrayage vertical

DESIGN

La structure hexagonale nanoscopique (un million de fois plus petite qu’un millimètre) des nanotubes de carbone formant l’armature initiale du composite de carbone est reprise dans l’ensemble du design de la pièce et lui confère une esthétique contemporaine et sportive inspirée par la marque. Ces proportions élégantes sont la signature de la collection depuis plus de cinquante ans.

La conception squelettée laisse entrevoir les hexagones sablés et satinés de la platine du mouvement, visible au travers du cadran ajouré et de la masse oscillante, traitée en PVD noir.

L’alliage d’aluminium utilisé pour le balancier est rehaussé d’inserts en or blanc, et de marqueurs de SuperLuminova® permettant une vision nocturne de l’organe réglant.

BOÎTIER

Diamètre 45 mm, et boîtier et attaches en titane PVD noir, lunette en carbone avec échelle tachymétrique, glace saphir avec traitement antireflet sur les deux faces, étanche jusqu’à 100 mètres (10 atmosphères).

CADRAN

Cadran ajouré avec découpe de forme hexagonale, noir avec échelle de 60 secondes, compteurs des heures et des minutes du chronographe et cage du tourbillon plaqués or noir, index et aiguilles rhodiés à revêtement SuperLuminova®, décoration à motif hexagonal

BRACELET

Bracelet noir en cuir de veau et en caoutchouc, fermoir en carbone avec boucle déployante en titane revêtu de PVD noir