Accueil
HABRING2

Doppel 2.0

Matière du boîtier
Acier
Bracelet
Cuir
Boucle
Boucle ardillon
Etanchéité
50 m
Taille
ø 42 mm
Epaisseur
14 mm
Mouvement
Mécanique à remontage manuel
Réserve de marche: 48 h, 28800 alternances / heures
Fonctions
Heures, Minutes, Secondes, Chronographe
Référence
n/a
Année
2012
Collection
- / Série limitée à 20 exemplaires
Prix HT
7'250 CHF
Description

Doppel 2.0 – 20 ans de maturité

Joseph Thaddäus Winnerl (né en 1799 à Mureck en Styrie – mort en 1886 à Paris) imagina en 1831 la première montre pouvant déterminer les intervalles de temps, une trotteuse qui puisse s'arrêter séparément. Tandis que d'autres têtes pensantes continuèrent les années suivantes à affiner le mécanisme pour faire ce que nous appelons aujourd'hui le "chronographe", Winnerl jeta par son travail les bases d'un chrono encore un peu plus complexe : le chrono-rattrapante ou chronographe à rattrapante.

Le nom du chronographe à rattrapante provient d'une deuxième trotteuse au centre qui d'ordinaire avance de manière synchrone avec la trotteuse normale. Elle s'actionne au flanc du boîtier par pression sur le troisième poussoir caractéristique à gauche (en haut). Tandis que la trotteuse continue imperturbablement à tourner, la rattrapante permet de lire les temps intermédiaires. Une nouvelle pression ramène élégamment l'aiguille de rattrapante à sa position sur la trotteuse.

En 2012, c'est à nouveau une entreprise autrichienne qui réinterprète le chronographe à rattrapante : Maria et Richard Habring alias Habring².

Pour eux, la technique n'est pas entièrement nouvelle. En effet, Richard Habring participa dès le début de sa carrière comme créateur de montres de façon significative au développement de cette complication avec son mentor Günter Blümlein. Ses approches totalement nouvelles convainquirent ses collègues et le bureau des brevets. Le document publié sous le numéro DE4209580A montre une conception entièrement nouvelle à cette date de la commande fragile de la pince nécessaire au maintien de la roue de rattrapante arrière.

L'une des particularités de la construction est la disparition de la roue à colonne traditionnelle qui n'est pas seulement compliquée à fabriquer mais également coûteuse à ajuster pour la fonction rattrapante. La construction, pour laquelle le module de fonctionnement propre a été intégré à un ouvrage existant, fut complétée durant les 20 années suivantes de différentes astuces. Le couple d'entrepreneur dynamique poursuivit son travail pour améliorer de façon décisive la construction. Le Doppel 2.0 se distingue à l'inverse du brevet d'origine par son incroyable facilité d'entretien.

Ainsi s'achève un chapitre de 20 ans de développement continu. Durant cette période, 20 exemplaire du Doppel 2.0 ont quitté l'atelier de Völkermarkt, ce qui est une exception chez  Habring², d'où habituellement seul s12 exemplaires d'un modèle ne sortent.

En plus du génial mécanisme de la rattrapante, le calibre A08MR contient naturellement les autres détails typiques de la petite manufacture. La marche d'une précision chronométrique et l'extrême fiabilité sont le résultat d'une petite production et d'un montage en série sélectif. Pour créer un petit contraste visuel, les cadrans secondaires se trouvent dans une disposition classique est-ouest. Le fond en verre saphir permet une vision complète sur le mécanisme de remontage manuel.

Trois versions de cadran sont disponibles : bleu, gris et marron, à chaque fois avec des accents orangés. Le Doppel 2.0 existe exclusivement avec un boîtier un acier inoxydable de 42 mm de diamètre au prix de 6000 €.