Home
Maurice Lacroix

Masterpiece Jours Rétrogrades Tonneau

Case material
-
Bracelet strap
-
Buckle
-
Movement
-
Reference
N/A
Collection
-
Description

Synthèse parfaite entre tradition et innovation

Mouvement: Mouvement automatique ML 102 décoré à la main, basé sur le calibre ETA 2892, 22 rubis, vis en acier bleuté, antichoc Incabloc, ancre et roue d'ancre en acier poli, balancier Glucydur, spiral Nivarox 1, ressort de barillet Nivaflex1, masse squelette.

Fonctions: Affichage rétrograde du jour de la semaine, grande date.

Boîte: Acier inox ou acier inox/or rose 18K 750, glace saphir bombée anti-reflet côté cadran, fond vissé avec glace saphir, étanche jusqu'à 50 m, dimensions 39x41,5 mm.

Cadran: Argent massif 925, argenté ou noir, chiffres romains appliqués à la main, aiguilles (heures/minutes) luminescentes.

Bracelet: Cuir croco Louisiana véritable avec fermoir déployant à poussoir.

Le préfixe «rétro» indique d'après le dictionnaire un retour en arrière. La rétrospective, le renvoi à la tradition horlogère suisse est pour Maurice Lacroix un thème hautement actuel. La dernière création de la marque suisse établie à Saignelégier, la Jours Rétrogrades Tonneau, en fait la preuve à plusieurs niveaux: elle fait partie de la Masterpiece Collection exclusive dont les montres-bracelets mécaniques aux complications séduisantes reflètent l'excellence d'un art horloger séculaire. Tous les modèles Masterpiece sont développés et fabriqués grâce au savoir-faire artisanal transmis d'une génération à l'autre.

La boîte en forme de tonneau également un hommage au passé. Sa conception date des années 1920, l'époque de la joie de vivre débordante. Maurice Lacroix l'a réactualisée avec autant de subtilité que de compétence. Enfin, le dernier modèle de la Masterpiece Collection possède une fonction traditionnelle et «rétro», comme son nom l'indique, qu'est l'affichage rétrograde du jour de la semaine. L'aiguille finement travaillée à 6 heures passe du lundi au dimanche en avançant chaque jour d'une position à droite. A la fin du cycle, elle retourne immédiatement dans sa position initiale.
Les petites dimensions du calibre ML 102 nécessitant une solution spéciale et innovante pour cet affichage, Maurice Lacroix a développé pour la Jours Rétrogrades Tonneau un mécanisme particulier.

Il se compose de deux râteaux semblables. Le premier travaille avec une came calculée avec une grande précision qui commande le déplacement de l'aiguille. Le deuxième râteau permet de stabiliser la position de l'aiguille. La particularité de ce mécanisme spécifique et de cette came consiste, entre autres, dans la possibilité de déplacer manuellement les aiguilles dans les deux sens sans endommager le mouvement de commande. Les différents ressorts et sautoirs de ce dispositif sont particulièrement bien étudiés et minimisent la perte d'amplitude du balancier, donc favorisent la précision de la marche. Ce dernier point a été confirmé par des tests complets et intensifs réalisés par l'école d'ingénieurs de l'arc jurassien et l'Institut «Chronofiable». Chez Maurice Lacroix, tous les affichages rétrogrades se distinguent également par un balayage généreux des aiguilles grâce aux mécanismes éprouvés et donc par une grande facilité de lecture.

Outre cet affichage rétrograde exclusif du jour de la semaine, qui a donné son nom à cette montre-bracelet, le mouvement automatique de la Jours Rétrogrades Tonneau permet d'indiquer le quantième. Il s'agit en l'occurrence d'une grande date qui présente le chiffre des dizaines et celui des unités dans deux guichets disposés côte à côte. Un dispositif intelligent veille à un appairage et une synchronisation parfaites des deux disques. Les heures, minutes et secondes sont indiquées avec une grande précision grâce à la régulation du calibre ML 102 dans cinq positions testées lors du remontage complet de la montre et après 24 heures de fonctionnement. A lui seul, ce calibre constitue un objet rare: alors que le mouvement de base est rond, le module qui porte les complications a été conçue en forme de tonneau. A l'instar de tous les modèles de la Masterpiece Collection de Maurice Lacroix, la terminaison du mouvement reflète le plus haut niveau de savoir-faire horloger.
Voici pour la «vie intérieure» de cette montre-bracelet unique en son genre. L'extérieur éblouit par la même perfection. Tout d'abord la boîte en forme de tonneau: elle se distingue par des lignes parfaites, de savants arrondis, des cornes élégamment courbées et par les faces latérales parfaitement formées de la boîte ainsi que les séduisants petits détails supposés invisibles. La boîte et les cornes satinées complètent le noble cachet de ce chef-d'œuvre, et même l'intérieur du fond de boîte est perlé à la main. Question confort et ergonomie, cette montre se distingue encore clairement de la masse. Les propres ateliers de la maison Maurice Lacroix se chargent du développement et de la production de ce chef-d'œuvre parfait qui compte, des vis au joint, plus de 27 pièces différentes, ce dont Maurice Lacroix est particulièrement fier. En effet, c'est la boîte à la production la plus complexe des collections de la marque; sa fabrication requiert plus de 500 opérations.
Le cadran en argent massif est tout aussi spectaculaire: son centre et l'affichage rétrograde du jour de la semaine sont soigneusement guillochés, les chiffres romains expressifs et parfaitement adaptés à la forme du tonneau sont appliqués à la main. Il est disponible en argenté et en noir. De conception classique, les aiguilles des heures et minutes sont luminescentes et permettent ainsi de lire l'heure dans l'obscurité. En tout et pour tout, l'acquisition d'une Jours Rétrogrades Tonneau offre bien plus qu'une simple montre-bracelet. Il s'agit d'un chef-d'œuvre de l'artisanat conçu pour le long terme malgré ou précisément grâce à ses qualités «rétro».


Zurich, 2004