Home
Vacheron Constantin

L 'Esprit des Cabinotiers

Case material
-
Bracelet strap
-
Buckle
-
Movement
-
Reference
N/A
Collection
-
Description

Synthèse magique, mystérieuse et poétique de 250 années de savoir-faire

PIÈCE UNIQUE QUI SERA VENDUE AUX ENCHÈRES LE 3 AVRIL PROCHAIN, L'ESPRIT DES CABINOTIERS OPÈRE LA SYNTHÈSE MAGISTRALE DES MÉTIERS DE VACHERON CONSTANTIN ET REND HOMMAGE À LA GRANDE TRADITION HORLOGÈRE DE MÊME QU'À CELLE, RARE ET RAFFINÉE, DES ANDROÏDES.

Comment réunir la quintessence des valeurs de Vacheron Constantin en un unique et suprême objet qui résumerait en forme de démonstration absolue 250 ans de savoir-faire ? La réponse apportée par Vacheron Constantin à cette interrogation a pour nom l'Esprit des Cabinotiers, une création unique qui fera date dans les annales. Elle sera vendue aux enchères le 3 avril 2005 à Genève par les soins de la célèbre maison Antiquorum.

Pendule mystérieuse, l'Esprit des Cabinotiers représente la synthèse de tout ce que la manufacture a pu offrir en un quart de millénaire, et continue d'ailleurs de proposer dans le registre le plus exigeant et le plus achevé de la Haute Horlogerie et des métiers d'art. Son nom de baptême – qui se réfère aux artisans horlogers genevois travaillant à l'époque sous les combles - résume parfaitement une démarche exaltant la quête inlassable de la perfection technique et esthétique, dans une étroite relation avec les origines géographiques et historiques de la marque. L'objet, exceptionnel de majesté, impose sa forte présence dans le plus pur respect des garde-temps réalisés dès le XIXe siècle à quelques rarissimes exemplaires le plus souvent, pendules de table aux mécanismes hautement sophistiqués et d'une tenue commandant le raffinement suprême.

MÉCANISME À SECRET SOPHISTIQUÉ
Ce chef-d'œuvre apparaît sous la forme d'une sphère d'or gravée à la main, selon la carte céleste dessinée par Robert de Vaugondy (1723-1786), géographe de Louis XV et auteur de deux grands globes, l'un céleste, l'autre terrestre. La sphère est composée de huit pétales symbolisant la fleur de lotus et dont l'ouverture progressive est commandée grâce à un mécanisme à secret extrêmement sophistiqué. Les clés du mystère et de sa révélation sont seules connues du détenteur de l'objet. La fleur dévoile délicatement son cœur, une montre aux multiples fonctions et complications. Ce complexe mécanisme résume l'essence et la densité du temps.

A cette merveille horlogère répond un écrin digne du génie micro-mécanique logé dans les entrailles de la sphère de métal précieux , un boîtier en saphir et en or. Cette pièce maîtresse est chargée de symboles universels, à commencer par la sphère, évidente incarnation de l'absolue perfection. Ce globe en or rose 18 carats et de 22 cm de diamètre est posé sur un socle octogonal, une architecture n'empruntant rien au hasard quand on sait que le chiffre 8 symbolise l'infini et l'équilibre cosmique. L'assise est ceinte de subtiles plaques d'onyx noir assorti d'un cerclage d'or rose sur sa base ainsi que d'une étroite bande de cristal de roche au-dessus, alors que sa partie supérieure est façonnée dans le lapis lazuli. Il renferme le mécanisme d'ouverture du globe et son ressort, qui peut être remonté par le simple va et vient d'une petite manivelle, discrètement dissimulée sous l'objet.

MÉCANIQUE RAFFINÉE DES AUTOMATES
Au moment de son déclenchement, la sphère en or rose s'ouvre telle la fleur de lotus, symbole d'harmonie, et déploie ses huit pétales, tandis que s'élève en son cœur le garde-temps grâce à un cylindre central télescopique. Avec ses seize petites bielles, ses billes en saphir, ses articulations, ce mécanisme original s'inscrit aussi bien dans la grande tradition horlogère que dans celle, tout aussi ancienne et raffinée, de la mécanique des automates androïdes. Rien d'étonnant à ce qu'il ait été réalisé par un maître de cette spécialité très rare.

L'ensemble est dynamique, aérien, mystérieux et poétique, ce qui n'empêche pas le cabinet du garde-temps d'être solidement posé sur ses trois pieds en or massif. La transparence du saphir traité anti-reflets donne un accès visuel idéal, de face, mais aussi par les flancs, au travail des horlogers magnifié par les maîtres de la décoration. La structure en or et en acier accueille discrètement les correcteurs de fonctions, alors que le dos de la pièce voit sa coquille de saphir percée de deux trous pour le remontage de la montre. Celui-ci s'effectue au moyen d'une clé dissimulée dans le socle.

Toute l'attention se concentre alors sur le cadran en or guilloché main, du même motif que les autres pièces du 250e anniversaire, mais d'un diamètre exceptionnellement plus grand. Au centre bien sûr les aiguilles en or de l'heure et des minutes, ainsi que la fine aiguille d'une seconde morte. Rappelons ici qu'à la différence de la trotteuse (la classique seconde au centre), la seconde morte fait un saut par seconde.

Un petit sous-cadran central offre un second fuseau horaire, surmonté de quatre guichets horizontaux annonçant, en ligne, le quantième perpétuel - jour de la semaine, date, mois et années bissextiles. Sur le registre des complications souveraines, l'Esprit des Cabinotiers recense également la fonction de répétition des heures et des quarts, à la demande. La réserve de marche est indiquée dans un compteur à midi.

La partie inférieure du cadran est occupée à 8 h par l'équation du temps, soit l'indication en continu de la différence, qui fluctue tout au long de l'année, entre l'heure légale et l'heure vraie. La phase de la lune, dont le disque en or 18 carats a été gravé à la main, est positionné à 6 h sur fond de ciel étoilé en lapis lazuli. Un thermomètre trouve place à 4 h. Son aiguille, comme celles de tous les compteurs, est en acier bleui.

LA SYMBOLIQUE DES CYCLES CÉLESTES
Cernant le tout, la minuterie en or, gravée main, est elle-même entourée d'une plage circulaire, qui est peut-être l'animation la plus spectaculaire de l'ensemble. Le quantième annuel des douze signes du zodiaque impose en effet une présence à la fois forte et pourtant légère avec ses remarquables figurines réalisées en émail grand feu. Cet ultime cercle symbolise aussi tous les cycles célestes, le déroulement du temps à l'échelle du cosmos et à celle de la vie.

Comme la fleur de lotus s'est ouverte, elle peut évidemment se refermer avec précision sur le précieux mécanisme et le garde-temps retrouver sa forme parfaite initiale, celle d'un globe dont l'heureux propriétaire connaîtra seul le secret. Fruit de la mise en œuvre du talent conjugué d'horlogers, d'artisans graveurs, d'émailleurs et de guillocheurs au sommet de leur art, l'Esprit des Cabinotiers sera vendue aux enchères le 3 avril prochain à Genève dans le cadre d'une vente d'Antiquorum exclusivement consacrée à Vacheron Constantin à l'occasion de son 250e anniversaire. Les milieux des enchères horlogères, d'ores et déjà, annoncent que l'événement, dans son ensemble, sera tout simplement exceptionnel, pour ne pas dire sans précédent.

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

SOCLE
Matières : Or rose (5N) 18K 750, lapis-lazuli, onyx, cristal de roche sur une charpente en alliages légers
Diamètre et épaisseur : 325 mm, 80 mm
Description :Forme octogonale galbée. Ceinture en or reposant sur 3 pieds en or et surmontée d'une ceinture en onyx poli puis d'une bande de cristal de roche. Le socle est terminé par une pyramide tronquée, de forme octogonale galbée en lapis lazuli. Ce socle abrite le mécanisme animant l'objet et cache le logement de la clef de remontage de la pendulette, et qui fait également fonction de loupe.
Moteur :Mécanique à double barillet terminaisons « horlogères » du mouvement, régulateur de vitesse. Mise en route par déclencheur secret. Inversion automatique du sens de marche (ouverture et fermeture du globe). Remontage en va et vient par levier dissimulé sous le socle avec limitation du degré d'armage. Transformation du mouvement rotatif en mouvement linéaire par vis à billes.

 

GLOBE
Matières : Or rose (5N) 18K 750
Diamètre:220 mm
Forme et construction :Globe partagé en une demie-sphère inférieure fixe et 8 pétales s'ouvrant par l'action de 16 biellettes reliées à la tige télescopique (sur boules en saphir) supportant le garde-temps actionnée par le moteur mécanique abrité dans le socle.
Terminaison :L'extérieur du globe est en or naturel poli et porte une représentation de la position des étoiles au 17 septembre 1755 (date du premier document attestant l'existence de la maison Vacheron) décorée d'une gravure main inspiré de l'œuvre de Robert de Vaugondy. L'intérieur, renforcé par de fines nervures en or poli est finement satiné.

 

PENDULETTE
Matières :Or rose (5N) 18K 750, Corindon
Diamètre et épaisseur :145 mm, 70 mm
Forme et construction :Un cylindre et 2 coupoles en glace saphir reliés par une armature en or rose 5N. Un support ajouré relie la pendulette à la tige télescopique au centre de la sphère. La coupole arrière est percée de 2 trous pour le remontage et la mise à l'heure.
Glaces :En saphir, traitées anti-reflets sur les 2 faces

 

CADRANS
Matière cadrans: Or jaune 18K
Matière appliques:Or rose (5N) 18K
Description cadran:Guilloché main spécial 250ème anniversaire argenté, disque de minuterie autour du cadran en or 18K argenté avec indications gravées. Disque extérieur en 12 segments or 18K émaillés miniatures « Grand Feu »
  

 

MOUVEMENT
Indications & fonctions

1. Heure sur base 12
2. Minutes
3. Seconde morte
4. Heure sur base 24
5. Réserve de marche
6. Nom du jour
7. Quantième du jour (perpétuel)
8. Nom du mois
9. Rang de l'année sur la base 4 du cycle bissextile
10. Equation du temps
11. Age de la lune
12. Phases de la lune
13. Température
14. Calendrier astronomique donnant la position du soleil selon le calendrier Grégorien. Ce mécanisme a été construit selon les calculs du mathématicien Charles Etienne Louis CAMUS (1699-1768) et du mécanicien horloger Antide JANVIER (1751-1835).
15. Sonnerie des heures et des quarts au passage et sur demande. Avec possibilité d'inhiber les sonneries au passage.
Autres caractéristiques techniques :
Energie :Mécanique à double barillet, remontage manuel à clef
Organes réglants :Balancier monométallique. Spiral isochrone terminé par courbe Phillips, raquette micrométrique (brevet Vacheron Constantin de 1884). Echappement à ancre en ligne droite avec système à énergie constante appliqué chaque seconde à la roue d'échappement. Ce système dose avec précision l'énergie nécessaire pour que le régulateur effectue 5 alternances à une amplitude idéale et invariable.
Fréquence :18'000 Alternances par heure
Autonomie :Supérieure à sept jours
Dimensions principales : 
Diamètre d'encageage :125 mm
Diamètre total :129 mm
Epaisseur totale :41 mm

 

LE CABINET
Le socle88 pièces
Le globe413 pièces
Le cabinet92 pièces
L'écrin82 pièces
Total675 pièces

 

TIRAGE
Le socle88 pièces
Le globe413 pièces
Le cabinet92 pièces
L'écrin82 pièces
Total675 pièces

 

TIRAGE
« L'Esprit des Cabinotiers » est une pièce unique