Home
TAG Heuer

Carrera Calibre 360

Case material
-
Bracelet strap
-
Buckle
-
Movement
-
Reference
N/A
Collection
-
Description

Le premier chronographe de poignet mécanique précis au 1/100e de seconde

Le dernier-né de TAG Heuer inaugure une ère nouvelle dans la riche tradition d'innovation de l'horlogerie suisse

Quelques mois après la présentation du Calibre 360 Concept Chronograph, premier chronographe de poignet mécanique précis au 1/100ème de seconde, à Bâle 2005, TAG Heuer lance la CARRERA Calibre 360.

Le Calibre 360, fruit du savoir-faire et de l'expertise de TAG Heuer dans le domaine de l'horlogerie de précision et du chronométrage sportif, a oblitéré à jamais chacune des problématiques mécaniques en créant un concept de fabrication en première mondiale.

La précision d'une montre mécanique dépend de plusieurs facteurs : le réglage dynamique, la fréquence d'oscillation du balancier et le niveau de finition du mouvement. En somme, plus le réglage du balancier est fin, plus le calibre est soigné et réalisé avec des machines performantes et plus le nombre d'alternances par heure du balancier est élevé, plus la montre mécanique a de chances d'être précise.

Pour réaliser cette révolution, les ingénieurs et les techniciens, loin d'en être à leur coup d'essai, ont choisi de créer un calibre composé en réalité de deux mouvements mécaniques associés, mais autonomes dans leur fonctionnement.

Le Calibre 360 : un Calibre unique composé de deux mouvements

Le mouvement mécanique de chronographe de poignet le plus précis de l'histoire de l'horlogerie

Contrairement à la définition classique, le système développé par TAG Heuer pour la fonction de chronographe n'est pas un « module » rapporté sur le mouvement automatique. Il s'agit bien d'un calibre horloger à part entière avec barillet moteur, système de remontage manuel indépendant, train de rouage et organe réglant indépendant.
Ce « moteur » unique possède un indicateur de réserve de marche et un barillet à rotation rapide offrant une réserve de marche de 100 minutes. Mais l'organe le plus remarquable du mouvement est composé d'une roue d'échappement à ancre unique et d'un balancier spécial. Le tout est déposé et caractérisé par une fréquence d'oscillation de 360 000 alternances par heure (50 hertz). Ce système à haute énergie, affichant dans un compteur gradué et surdimensionné, à 6 heures, le temps chronométré avec une précision au 1/100e de seconde et couplé à l'aiguille de chronographe, fait toute la spécificité de la Carrera Calibre 360.

Un mouvement automatique certifié chronomètre

Pour répondre à la problématique de la précision de réglage et de l'autonomie de fonctionnement, la marque a développé son chronographe sur une base de calibre mécanique à remontage automatique, TAG Heuer Calibre 7 (base ETA 2892). Servi par une réserve de marche de 42 heures, il bat au rythme de 28 800 alternances par heure. Très peu sujet aux incidences de porter, monté avec méticulosité et décoré de côtes de Genève sur la masse oscillante, ce mouvement unique en son genre est par surcroît certifié chronomètre par le Contrôle Officiel Suisse des Chronomètres (COSC).

Une première mondiale : deux mouvements distincts contrôlés par une seule couronne

La précision incomparable du Calibre 360, sa complexité de réalisation, sa totale fonctionnalité comme instrument officiel de chronométrage avec la combinaison des deux mouvements, font de ce nouveau chronographe mécanique Carrera une première mondiale. Pour protéger le Calibre 360, produit exceptionnel dont l'horlogerie suisse avait rêvé de longue date, TAG Heuer a déposé trois brevets exclusifs.

Le premier protège le développement du compteur au 1/100e de seconde sur un chronographe de poignet mécanique.

Le second protège le mécanisme de couronne de réglage unique. En effet, une seule couronne permet de remonter les deux mouvements et de régler l'heure et la date. Tournée dans le sens horaire, elle agit sur le barillet du mouvement manuel du chronographe et, mise en rotation dans le sens inverse, elle assiste le mouvement automatique du calibre donnant l'heure.

Le troisième a trait à l'indicateur de date placé sur le calibre de chronographe. Il couvre l'invention d'une transmission pour le quantième du mouvement inférieur au calibre de chronographe situé au-dessus.

Cela permet de disposer d'un guichet avec présentation de la date apparaissant directement sous le cadran. Ce développement technique permet en somme d'accroître la lisibilité du chiffre placé dans l'étroite ouverture.

Un chronographe avant-gardiste au design intemporel

Après de longs et patients travaux d'étude, le Calibre 360 est passé du rêve horloger à la réalité. La parfaite maîtrise des technologies de micromécanique a permis la mise au point d'un calibre unique possédant deux balanciers oscillant à des fréquences différentes. Sans action sur les poussoirs de chronographe, seul le balancier de la montre agit pour donner le temps journalier à l'aide des aiguilles des heures, des minutes et des secondes permanentes et de la date inscrite dans un guichet discret placé à 4 heures.

Une fois le poussoir situé à 2 heures actionné, le mécanisme du chronographe se met en action et libère simultanément l'aiguille des secondes du chronographe placée au centre et la trotteuse du 1/100e de seconde dans son compteur placé à 6 heures. En raison de la haute fréquence de l'oscillateur, l'aiguille centrale avance de manière parfaitement régulière et la trotteuse effectue un tour de compteur en une seconde. Esthétiquement valorisante, cette invention permet de découvrir combien est longue la durée d'une seconde et combien est agréable visuellement l'écoulement du temps sans saccade. Après un tour effectué par l'aiguille de chronographe, la minute écoulée s'affiche dans le petit compteur placé à 9 heures. L'indicateur de réserve de marche inscrit en éventail sous le logo de TAG Heuer est gradué sur 100 minutes, à peu près le temps d'une course de Formule 1. Il permettra, une fois le barillet remonté à fond, de calculer tous les événements d'une vie avec la plus grande précision sur une durée bien supérieure aux trente minutes affichées dans le compteur de rappel des temps écoulés.

Trois séries limitées pour une pièce unique au monde
Le boîtier intégrant le nouveau Calibre 360 est très largement inspiré par les lignes du légendaire chronographe Carrera de 1964. Allusion au monde trépidant de l'automobile, à la vitesse sur circuit et aux temps des pole positions qui se calculent au 1/100e de seconde, ce fantastique chronographe se pare d'un cadran et de poussoirs inspirés des compteurs TAG Heuer utilisés par les chronométreurs officiels ou les écuries. Il porte donc des chiffres arabes surdimensionnés indiquant les secondes et possède des organes de réglage et de fonctions particulièrement préhensibles, qui rappellent les premiers compteurs de poche.
Si elle est complexe à fabriquer, cette exceptionnelle Carrera Calibre 360 demeure simple d'utilisation, facile à lire et robuste.

CARRERA Calibre 360 en or gris, dans une édition limitée à 100 exemplaires (un pour célébrer chaque centième de seconde). Cadran guilloché argenté mat avec compteur de chronographe du 100e de seconde, indicateur de réserve de marche et seconde centrale bleus. Le bracelet alligator bleu marine est cousu main. Le logo TAG Heuer est gravé sur la boucle ardillon en or gris massif.

CARRERA Calibre 360 en or rose, dans une édition limitée à 100 exemplaires (un pour célébrer chaque centième de seconde). Cadran guilloché chocolat mat avec compteur de chronographe du 100e de seconde et indicateur de réserve de marche en or rose massif. Le bracelet alligator chocolat est cousu main. Le logo TAG Heuer est gravé sur la boucle ardillon en or rose massif.

CARRERA Calibre 360 en acier, dans une édition limitée à 360 exemplaires (en hommage aux 360 000 alternances du chronographe) dotée d'un cadran guilloché noir. Compteur du 100e de seconde, indicateur de réserve de marche et compteur de secondes en appliques argentées. Bracelet alligator noir, cousu main, boucle déployante en acier ornée du logo TAG Heuer.

Ces instruments hors du commun, rares, précis et réalisés en première mondiale, seront disponibles pour les connaisseurs et les collectionneurs d'ici novembre 2005.

Le chronographe Carrera Calibre 360 de TAG Heuer

- Compteur du 1/100e de seconde en applique à 6 heures
- Compteur de chronographe de 30 minutes, en applique à 9 heures
- Indicateur de réserve de marche du chronographe, en applique à 12 heures
Réserve de marche : 42 Heures
- Compteur de la petite seconde à 3 heures

Trois brevets exclusifs :

1. Compteur au 1/100e de seconde sur un chronographe de poignet mécanique

2. Couronne de réglage unique : une seule couronne permet de remonter les deux mouvements et de régler l'heure et la date. Tournée dans le sens des aiguilles d'une montre, elle remonte le chronographe manuel. Dans le sens inverse, elle remonte le mouvement automatique de la montre.

3. Indicateur de date sur un mouvement chronographe situé au-dessus d'un mouvement de montre : transmission de la date du mouvement inférieur au mouvement chronographe supérieur.